Ce sacrement est pour les vivants.
Il apporte soutien et réconfort aux malades et personnes âgées dont les forces ont gravement diminué.

N’hésitons pas à le proposer...et à le demander pour nous mêmes, en cas de maladie grave, par exemple.

On peut s’adresser pour cela à l’un des prêtres, à l’un des membres de l’équipe « pastorale de la santé » de la paroisse Pastorale de santé ou encore à l’un des membres de l’aumônerie de l’hôpital ou de la clinique (dans ce cas demander au service d’accueil).

Il peut également être proposé une célébration communautaire de ce sacrement des malades.